Chamois

Photos haut chamois [1024x768 - 90 pourcent]
Le Chamois mesure moins de 1 m 30 de long, pour une hauteur au garrot de 70 à 86 cm. Sa queue mesure 6 cm. Les deux sexes portent des cornes.

Le pelage du Chamois est ras (3 cm) et clair en été, de couleur beige à brun vif. La mue a lieu de fin août à octobre. Le pelage d'été tombe pour être remplacé par une fourrure à longs poils (jusqu'à 10 cm de long), brun foncé à noir. Au printemps (avril-mai), les boucs adultes muent à nouveau et perdent la bourre de leur fourrure par touffes. Ils prennent alors une couleur paille.

Alimentation :

En hiver, le Chamois se contente des plantes qui dépassent de la neige ou qu'il déneige lui même avec ses pattes: bourgeons, jeunes pousses de Hêtre, de Sorbier, de Lierre, de conifères (aiguilles et bourgeons de sapin et de mélèze). Il consomme également des herbes basses accrochées aux rochers où la neige ne tient pas, ou arrache mousses et lichens, voire l'écorce des conifères. Durant la mauvaise saison, le Chamois perd 25% de son poids.
Au printemps, il descend très bas profiter de l'herbe nouvelle. (photos ci-dessous prises en mai à 1000 m).
Le Chamois grappille l'herbe sans la tondre comme le mouton.
Il ne boit presque jamais, mais lèche parfois la neige et absorbe la rosée du matin sur les plantes.

Les sens du chamois :

- Sa vue est bonne, mais sans doute pas meilleure que celle de l'homme. Il détecte surtout les sujets qui sont mobiles.
- Son ouïe est bonne, sans être exceptionnelle, mais il sait distinguer les bruits suspects des autres sons.
- Son odorat est très développé. Il sent l'homme (ou les chiens) approcher à 700 ou 800 mètres dans le sens du vent.
- Son sens de l'orientation est très bon, dans le nuit ou le brouillard. Il mémorise efficacement le terrain.
Le jeune chevreau bêle, le Chamois jeune ou adulte qui est dérangé pousse un sifflement: il chuinte pour avertir les autres.
Pour en savoir plus : http://alpesoiseaux.free.fr

Castors

Description :

Le castor est un animal robuste et massif. Sa fourrure est brun foncé sur le dos et les côtés et plutôt brun pâle sur la poitrine et le ventre. Elle est constituée de deux couches de poils; des poils courts très denses qui le protègent contre le froid et des poils longs qui la rendent douce, soyeuse et brillante. Ses yeux sont munis d'une double paupière transparente qui se referme lorsqu'il plonge sous l'eau. Il peut ainsi poursuivre ses activités normalement. Son gros museau court est muni de deux narines qui se referment sous l'eau pour empêcher l'eau d'entrer. Ce qui caractérise sans doute le plus le castor, ce sont ses quatre longues incisives brillantes de 2,5cm de longueur, recouvertes d'un émail orange très dur sur le devant et blanc à l'arrière. La partie blanche étant moins résistante, elle s'use alors plus vite et laisse la partie avant tranchante comme le taillant d'une lame. Plus il s'en sert, plus leur tranchant est efficace. D'ailleurs, ses dents poussent constamment.

Le mâle et la femelle ont sensiblement la même taille:
- longueur du corps (60cm, mais certains individus peuvent atteindre 1 mètre)
- longueur de la queue (30cm)

Alimentation :

Bon mangeur, le castor prend ses repas dans l'eau ou dans sa hutte, ses pattes avants lui servant de mains, un peu à la manière du raton laveur et de l'écureuil. Exclusivement herbivore, son menu est assez varié.

Longévité :

En pleine nature, le castor peut vivre entre 10 et 12 ans alors qu'en captivité il peut vivre jusqu'à 20 ans.

Pour en savoir plus : http://www.csaffluents.qc.ca/animalier/castnome.htm

Animaux de la ferme

Photos haut ferme 001 [1024x768 - 90 pourcent]
Un animal de la ferme est un animal sauvage qui a été domestiqué pour son travail comme le cheval ou pour sa viande comme le cochon. Ils ont donc soit une utilité alimentaire ou servent à certaines taches. A moins d'en tirer un certain profit, l'homme ne garde pas d'animal qui ne lui est pas vraiment utile.

La majorité des animaux de la ferme servent à fournir de la nourriture à ses propriétaires. Il peut être lui même mangé, ou produire des aliments que nous consommons comme le lait ou les oeufs. Les abeilles sont cultivées pour le miel et la pollinisation des plantes que les fermiers cultivent.

Les cochons, bœufs, poulets, dindes et bien d'autres animaux ne sont élevés que pour leur viande, sauf si la bête sert à la reproduction. Ils sont nourris avec des graines, du foin et même des restes de table pour les engraisser. Une fois qu'ils ont atteint leur grosseur optimale, donc que le grain qu'ils consomment ne produit plus autant de viande et donc devient plus coûteux, ils sont abattus et servent de repas.

La majorité des volatiles de la ferme ne servent que pour leur viande. Mais d'autres seront utiles seulement pour le travail, comme le cheval qui peut être mangé, mais est vraiment plus utile pour le transport ou le labourage des champs. Les bœufs aussi pouvaient servir aux travaux durs comme le labourage et le dessouchage.
Pour en savoir plus : http://www.bestioles.ca

Chevaux

Photos haut chevaux 01 [1024x768 - 90 pourcent]
Le cheval (Equus ferus caballus ou Equus caballus) est un grand mammifère herbivore et ongulé à sabot unique, appartenant aux espèces de la famille des Équidés (Equidae). À l'état naturel, les chevaux vivent en petits groupes, généralement sous la conduite d'un unique étalon reproducteur. Ils entretiennent des rapports sociaux et comptent sur leur vitesse pour échapper aux prédateurs. Dotés d'un bon sens de l'équilibre, d'un fort instinct de fuite et de grandes aptitudes de visualisation spatiales, ils possèdent un trait inhabituel dans le règne animal, étant capables d'entrer en sommeil léger tout en restant debout. Les femelles, nommées juments, mettent bas après onze mois de gestation un petit appelé poulain, capable de se lever et de courir peu de temps après sa naissance.

Le cheval est domestiqué par l'homme et son utilisation se répand à toute l'Eurasie dès la plus haute Antiquité. Bien que la quasi-totalité des chevaux soient désormais domestiques, le cheval de Przewalski est considéré comme le dernier vrai cheval sauvage, et il existe de nombreux chevaux domestiques retournés à l'état sauvage.

Des siècles durant, les chevaux sont au service des hommes qui sélectionnent différentes races pour la traction, l'agriculture, la guerre ou encore la selle. Les chevaux permettent l'essor du commerce et l'expansion de civilisations sur de grandes étendues. Pendant la colonisation des Amériques, l'espèce est réintroduite sur ce continent d'où elle avait disparu. Considéré comme « la plus noble conquête de l'homme », présent dans les mythes, nombre d'encyclopédies et toutes les formes d'art, le cheval est, de tous les animaux, celui qui a le plus marqué l'histoire et les progrès de l'humanité.
Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien